Press articles

alternate text
IA pour bien vieillir: OSO-AI remporte le Prix Med4Age !
OSO-AI a développé “ARI”, l’oreille augmentée des soignants qui améliore leur qualité de vie au Travail et sécurise les résidents dEHPAD. Grâce à l’analyse des sons et des bruits,rendue possible par l’intelligence artificielle, ce dispositif permet de détecter les évènements à risque comme les chutes, les chocs et les appels à l’aide ou à l’inverse les situations de confort. Elle prévoit également de développer une fonctionnalité de repérage précoce des épisodes d’agitation dans les unités de vies protégées. Elle pourra être utilisée pour atténuer l’intensité des crises et diminuer le recours aux contentions physiques ou chimiques.
alternate text
OSO-AI, MY JUGAAD, EHE : Lauréats de la bourse Charles Foix 2021
OSO-AI remporte le 1er prix de la Bourse Charles Foix avec L’« oreille augmentée » du soignant pour détecter les besoins des résidents en EHPAD. Organisée dans le cadre d’un appel à projets annuel et national, la Bourse Charles Foix vise à encourager et soutenir le développement de nouvelles solutions (produit, service, combinaison d’un produit et d’un service) pour améliorer la qualité de vie et l’autonomie des seniors actifs ou retraités, et/ou de leurs aidants (familiaux ou professionnels) Pour Nicolas Menet, directeur général de Silver Valley : « Cette année, les projets primés par la Bourse Charles Foix se caractérisent par leur capacité à s’emparer du meilleur de l’intelligence artificielle (OSO-AI), à répondre à des besoins très spécifiques (My Jugaad) et à pleinement mettre le design universel au service de la mobilité pour tous (E-EHE)
alternate text
Oso-AI lance un boitier coconstruit avec les Ehpad pour gérer les nuits
L'innovation d'Oso-AI, dédiée à la reconnaissance d'un environnement sonore par intelligence artificielle, a été expérimentée pendant 18 mois dans des établissements de la Croix-Rouge, du CHRU de Brest et de la Mutualité Française. L'objectif, répondre au plus près aux besoins du secteur médico-social. « La force de notre entreprise, c'est d'aller sur le terrain », affirme Olivier Menut, président d'Oso-AI, start-up brestoise de 25 salariés spécialisée dans la reconnaissance des sons grâce à l'intelligence artificielle.
alternate text
Ils inventent l’oreille augmentée pour les soignants en Ehpad
Leur innovation pourrait changer la vie quotidienne des soignants comme des résidents en Ehpad. La start-up Oso-Ai, fondée en 2018 (24 salariés aujourd’hui) et basée au Technopôle Brest-Iroise (Finistère), vient de remporter, ce jeudi, le premier prix de la prestigieuse Bourse Charles-Foix. Il est remis sous la houlette de la Silver Valley, la fédération, unique en Europe, qui rassemble près de 300 organisations répondant aux besoins et usages des seniors et de leur entourage.
alternate text
Le CHU de Brest teste la surveillance du bruit en chambre la nuit pour aider les soignants
Associé à la start-up Oso-AI, le CHU de Brest expérimente dans quatre Ehpad un dispositif de surveillance nocturne des chambres. Une "reconnaissance intelligente" des bruits et des sons qui qualifie le degré d'alerte et complète l'oreille dessoignants. Cela leur évite de devoir ouvrir la porte et de réveiller de manière intempestive le résident.
alternate text
Grâce à l'IA, la start-up bretonne Oso-AI facilite le travail des soignants pendant la nuit
La start-up brestoise a développé une solution d’intelligence artificielle capable de comprendre les sons et les bruits. Oso-AI la déploie aujourd’hui dans les établissements médico-sociaux. En septembre 2020, 18 mois seulement après sa création, Oso-AI avait réuni un financement de 4 millions d'euros. Sa technologie avait séduit plusieurs investisseurs, dont les fonds Innovacom, Novinvest Partners et Breizh Up de la région Bretagne. Présentée comme pionnière sur son marché, Oso-AI a développé une brique technologie permettant, grâce à l’intelligence artificielle, de comprendre et d’analyser de manière très fine les sons et les bruits.
alternate text
Brest. La start-up Oso-Ai a développé « l’oreille augmentée » des soignants
Accompagnée par le Technopôle Brest Iroise, Oso-Ai, jeune start-up, a mis au point un dispositif révolutionnaire grâce à l’intelligence artificielle. Une oreille augmentée pour les soignants. Ce dispositif permet de détecter les bruits « anormaux » émis dans les chambres des patients et d’intervenir dans l’urgence.
alternate text
OSO-AI, L’OREILLE AUGMENTÉE DES SOIGNANTS. UN OUTIL QUI DÉTECTE UNE ANOMALIE PAR LE SON
Oso-ai c’est l’histoire de 4 expertises complémentaires : Claude Berrou, le chercheur basé à Brest, Olivier Menut, l’ingénieur télécom basé à Grenoble, Philippe Roguedas, le commercial installé en Espagne et Gilles Debunne, Dr en informatique à Toulouse. C’est également une histoire d’amitiés de plus de 30 ans et de rencontres, mais aussi, et surtout, l’histoire d’une aspiration, celle d’améliorer la prise en charge des personnes fragiles.
alternate text
Carhaix. Un dispositif d’alerte testé à l’Ehpad de Persivien,la nuit
Le CHRU de Brest-Carhaix expérimente un nouveau dispositif de surveillance nocturne dans des Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) qui dépendent de l’établissement. Quatre sites y participent, dont Persivient à Carhaix (Finistère).
alternate text
Ce boîtier révolutionnaire alerte en cas de chute dans les Ehpad et permet de sauver des vies
Ce serait « l’oreille augmentée des soignants » : une jeune entreprisede Brest (Finistère) a mis au point un boîtier permettant de détecter des signaux sonores inquiétants grâce à l’intelligence artificielle. Placés dans les chambres en Ehpad, ils réduisent le temps d’intervention et améliorent les conditions de travail des soignants. Leur commercialisation est imminente.
alternate text
Le boîtier « intelligent » d’une start-up brestoise permet d’alerter les soignants en Ehpad
C’est un simple boîtier doté d’un quadruple micro, plus petit qu’un smartphone, baptisé « Ari », pour Aide Résident Intelligent. Installé dans les chambres d’un Ehpad et relié à un système central par wi-fi, il permet le filtre et l’analyse en temps réel de tous les éléments sonores de chaque pièce. Et c’est grâce à lui que l’équipe de garde de l’Ehpad en question recevra un SMS, pour signaler la chute ou l’incident tout juste survenu dans la chambre 12 du deuxième étage.
alternate text
INNOVACOM ENTRE AU CAPITAL D’OSO-AI QUI RÉVOLUTIONNE L’ANALYSE DES SONS
Spécialiste de l’accompagnement des startups early-stage et de la transformationnumérique, Innovacom annonce participer, par le biais de technocom3, à la levée de fonds de la société OSO-AI, issue de l’incubateur IMT Atlantique (ex Telecom Bretagne). Le tour de table d’un montant total de 4 millions d’euros associe également Novinvest Parters, le fonds régional breton Breizh Up, ainsi que des partenaires bancaires et institutionnels d’OSO-AI.
alternate text
Assistance aux personnes, aide aux diagnostics: OSO-AI lève 4 M€ !
Pionnier sur son marché, OSO-AI permet de comprendre les sons avec une richesse et une subtilité d’analyse inégalées, pour déployer dans les établissements et services Médico-Sociaux et de Santé une nouvelle gamme de solutions allant de l’assistance aux personnes à l’aide aux diagnostics. 18 mois après sa création, la start-up brestoise annonce une première levée de fonds de 4 M€ pour accélérer les développements et la commercialisation de ses produits.